Respirer par le cœur ou l’intelligence émotionnelle

Note : J’ai tiré certaines informations du livre » intelligence intuitive du cœur ». Doc Childre et Howard Martin – édition Ariane) et cet article en est inspiré. Par contre, j’utilisais cette méthode avant de la lire. Dans le livre il parle du cœur physique et moi du chakra du cœur.

  • Vous vous sentez stressée ? Angoissée ? Agitée ?
  • Votre mental tourne à plein régime et vous avez un grand nombre de pensées diverses et variées qui vous fatiguent ?
  • Vous n’arrivez plus à vous recentrer ?
  • Vous aimeriez accéder à votre intuition ?

Je vous propose de tester la respiration par « le cœur ». Vous n’en avez peut être jamais entendu parler en tous cas pas sous cette appellation, car c’est moi qui la nomme ainsi.

Syntoniser le cerveau et le cœur

Lorsque vous êtes dans un profond état d’amour, de reconnaissance ou autres sentiments parmi ceux ressentis par le cœur, le cerveau se syntonise avec. Le rythme de votre cœur va entrainer celui de votre cerveau.

Faites l’essai de placer deux pendules l’une à coté de l’autre, et vous verrez qu’en peu de jour, elles vont osciller en même temps. Ce processus est connu sous le nom d’entrainement (livre intelligence intuitive du cœur. Doc Childre et Howard Martin – édition Ariane page 57). Et si, en étant connectée à votre cœur, vous ressentez les qualités qui lui sont propres, à savoir gratitude, compassion, amour, sollicitude, l’effet sera amplifié.

En utilisant souvent la respiration par le cœur, cela vous permet de revenir à vous. Et au fil de la pratique, de plus en plus vite. Vous aurez donc accès plus rapidement et plus facilement à votre intuition et vos ressources intérieures. Vous pourrez avoir des réponses à vos questions, savoir choisir ce qui serait le meilleur pour vous, et ce même si votre tête dit l’inverse.

respirer par le coeur chakras merveilleusement imparfaite
Et si votre chakra du cœur vous donnait un accès direct à votre intuition ?
Il est en vert au centre de la poitrine de cette silhouette.

Différence entre joie mentale et joie du cœur

À une époque de ma vie, je n’étais pas autant à l’écoute de moi que maintenant. J’avais pourtant une certaine intuition mais je n’arrivais pas à l’entendre, surtout dans les moments où j’en aurais eu le plus besoin. D’autre part, ayant un mental très puissant, ce dernier pouvait shunter très facilement cette petite voix intérieure toute douce qui me susurrait à l’oreille l’information dont j’avais besoin.

Lorsqu’en 2005 mon mari et moi avons acheté le terrain pour faire construire notre maison, je ne me suis pas vraiment écoutée. Car si je l’avais fait, j’aurais ressenti que mon cœur ne bondissait pas de joie. Bien sur, je me sentais joyeuse, enthousiaste et ravie mais cela se passait au niveau mental, je peux m’en apercevoir maintenant. Une analyse précise me montrait que c’était une excellente affaire, que c’était le bon choix à tous points de vue et surtout financier. Bref, j’avais beau tourner ce projet dans tous les sens, ma tête et mon mental n’y voyaient que des avantages et aucun obstacle.

Et c’est dans cet état d’esprit que nous avons signé l’achat de ce terrain (magnifique, évidemment) et fait construire la maison. Submergée par ce projet et l’envie qu’il se réalise je n’ai pas écouté mon cœur. Et au final, le moment venu, il nous a fallu 10 ans pour vendre cette maison. Période qui nous a fait vivre de très grandes péripéties financières. Et pourtant, si j’avais pris le temps de ressentir mon ressenti, j’aurai su que ce projet n’était pas le meilleur pour nous.

Comment respirer par le cœur

1. Observer

Arrêtez-vous, faites une pause et observez comment vous ressentez votre corps. Laissez votre regard aller à l’intérieur de vous. Scannez rapidement pour passez en revue comment vous vous sentez. Cela prend deux ou trois minutes tout au plus.

Votre corps est-il détendu, noué, serré ? Est-ce que l’énergie a l’air de bien circuler ? Y a-t-il des zones chaudes, froides, crispées, relâchées ? « Ah non, dans ma jambe gauche on dirait que cela circule moins bien. Et mon bras droit est froid au niveau du coude. »

Notez intérieurement cela mais ne changez rien.

Si vous sentez votre mental agité, notez de 1 à 10 à combien. 10 étant une extrême agitation. Prenez-en note intérieurement mais ne changez rien.

Descendez ensuite votre regard vers votre chakra du cœur. Il se trouve sur votre sternum entre les deux seins (Ne pas confondre avec le plexus solaire qui est dans le creux sous le sternum, au niveau de l’estomac).

respirear par le coeur chat merveilleusement imparfaite
Avec votre « regard intérieur », scannez l’intérieur de votre corps et vos sensations

2. Respirer par le chakra du cœur

Imaginez que lorsque vous inspirez, l’air entre dans votre chakra du cœur (donc au milieu du sternum) et lorsque vous expirez, l’air ressort également par cet endroit. Faites cela pendant 5 à 10 respirations complètes.

Pensez à une situation qui vous fait vous sentir bien, puis pensez à quelque chose qui, par le passé, vous a fait vous sentir joyeuse, compatissante, ou dans la gratitude, l’amour, la sollicitude. Si possible choisissez une situation spécifique. Par exemple :

  • L’été dernier, en vacances au bord de la mer, lors de cette soirée mémorable ou vous avez ri comme jamais. En y repensant, vous avez presque des crampes au ventre et aux mâchoires tant vous avez passé la soirée à rire ;
  • Ou alors, lors de cette soirée ou le coucher de soleil était si beau que cela vous a émue ;
  • Ou bien : lorsque votre collègue de travail vous a raconté cette blague complètement ratée ;
  • Ou encore, pensez à votre animal favori et à combien vous l’aimez.

3. Laisser le sentiment du cœur s’expanser

Pensez donc à cette situation spécifique et laissez le sentiment du cœur s’expanser. Ce qu’il fera à son rythme. Si vous avez l’impression qu’il ne se passe rien, poursuivez quand même. Parfois il faut un peu de pratique pour bien ressentir . Continuer à fixer votre attention sur le chakra du cœur tout en vous remémorant la scène passée. Et lorsque vous sentirez que le sentiment est à son apogée ou s’y rapproche, inspirez-le par le cœur. Expirez toujours par le cœur mais sans intention particulière.

Faites cela plusieurs fois. Voire plusieurs minutes. Personnellement je peux le faire plus de 10 minutes d’affilée voire plus.

4. Diffuser dans tout le corps

Laissez ce sentiment se diffuser dans tout votre corps (si vous ne sentez rien, continuez à respirer sans vous préoccuper de la suite).

Répétez l’exercice plusieurs fois, voire plusieurs jours d’affilées. Vous serez étonnée des résultats que vous allez obtenir, en particulier sur votre état émotionnel qui va s’apaiser de plus en plus souvent et de plus en plus longtemps.

Vous pouvez pratiquer cet exercice à n’importe quel moment de la journée et n’hésitez pas à le faire le soir pour vous préparer à un bon sommeil. Il peut aussi remplacer votre méditation, surtout si vous n’arrivez pas à méditer et que vous trouvez cela difficile.

Respirer par le cœur en cas de situation difficile

Le cœur et le chakra du cœur sont de puissants transmutateurs. Si vous vivez une situation difficile, commencez l’exercice comme ci-dessus et voyez comment se serait pour vous de mettre votre situation négative dans votre cœur et de respirer par-dessus tranquillement.

C’est un peu inconfortable au début, car cela peut faire l’effet d’une brique qui vous arrive en pleine poitrine. Si c’est le cas, relaxez-vous et mettez un petit peu seulement de cette situation négative qui vous pèse dans votre cœur. Celui-ci va la transmuter, c’est certain. Mais d’y aller par petites doses va vous permettre d’être plus confortable.

respirer par le coeur pierre merveilleusement imparfaite
En mettant votre situation difficile dans votre coeur, cela peut vous faire l’effet d’une pierre. La solution : y aller par petites doses

Si besoin posez-vous une question et écoutez la réponse de votre cœur. Qui parfois n’aura rien à voir avec celle que votre tête aimerait entendre. Vous la reconnaitrez avec de la pratique. Elle sera douce, fluide et légère et vous donnera un sentiment de paix ou de joie.

Voila chère Merveilleuse cette pratique de la respiration par le cœur. Allez-vous la tester ? Faites-moi part de vos questions, expériences et commentaires dans l’espace ci-dessous.

À tout de suite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × quatre =