La méthode pour progresser rapidement dans le développement personnel

Vous démarrez dans le développement personnel ? Ou au contraire, vous baignez dedans depuis longtemps ? Ou bien le développement personnel ne vous intéresse pas, mais vous voulez vous sentir bien et obtenir de grands changements dans votre vie ? Vous aimeriez connaître une méthode facile à appliquer, utilisable partout, gratuite et qui donne des résultats stupéfiants ?

Je connais cette méthode. Elle est très simple et elle est, pourrais-je dire, à la base de toutes les autres méthodes de développement personnel. Si vous ne deviez retenir qu’une chose entre toutes celles qui vous sont proposées, c’est celle-ci.

Une méthode de développement personnel simple, gratuite, efficace et accessible

Il s’agit d’arrêter immédiatement de vous critiquer et de vous invalider. C’est tout. Essayez et vous verrez !

arreter de se dénigrer développement personnel merveilleusement imparfaite
Vous voulez un grand changement dans votre vie ? Arrêtez immédiatement de parler en mal de vous

Cessez d’utiliser à votre égard des noms d’oiseaux et des surnoms douteux. Arrêtez immédiatement de vous critiquer et de vous fustiger. Ne dites plus jamais en parlant de vous (ou de quelqu’un d’autre) :

  • Je suis nulle ;
  • Je suis bête ;
  • Mais quelle imbécile je fais !
  • Je suis trop moche ;
  • Je suis trop tarte.

Cessez de vous dévalorisez. Arrêtez les mauvais traitements.

Vous voyez ce dont je parle. Tous ces mots que beaucoup emploient l’air de rien, de manière anodine en apparence. Lorsqu’ils ont fait quelque chose qui les satisfait pas, qu’ils ont été maladroits ou bien quand une partie d’eux ne leur convient pas, comme leur physique par exemple.

Selon moi, c’est de la maltraitance envers soi-même. Mais celle-ci est devenue tellement courante qu’on ne la relève plus. La maltraitance fait partie de la norme. Résultat, certaines d’entre vous se traitent mal quotidiennement, mais le font également avec leur entourage, et surtout avec leurs enfants.

Cesser de se dévaloriser pour mieux s’épanouir

J’ai été, un été, témoin d’une scène à la plage. J’avais pour voisins une mère de famille avec son bébé et une petite fille d’environ 2 ans qui voulait absolument rincer son seau dans la mer. Sa mère avait beau lui dire de ne pas y aller, qu’elle allait se mouiller et qu’il fallait qu’elle reste à côté d’elle, rien à faire. Dès que sa mère a eu la tête tournée, la fillette a couru dans la mer et essayé de remplir son seau d’eau. Une vague l’a alors renversée et elle est tombée assise sur le sable mouillé. Rien de dangereux, mais elle était trempée. La maman a eu peur et a couru relever sa fille en lui intimant l’ordre de revenir sous le parasol. « Allez, viens patate ! », lui a-t-elle dit. Et la petite fille est retournée auprès de sa famille, sous le parasol.

J’ai bien vu que la mère aimait sa fille et lui avait donné ce surnom de manière affectueuse. Mais était-ce celui qui était le plus approprié ? Quelle estime d’elle-même aura cette enfant plus tard si sa maman l’appelle toujours patate ? Ce sont les questions qui m’ont traversée l’esprit.

chateau de sable développement personnel merveilleusement imparfaite
On peut se faire malmener l’air de rien même à la plage avec ses parents

D’autre part, il est évident que pour utiliser un mot comme celui-là pour sa fille de 2 ans, la maman avait du entendre des mots pas très flatteurs à son encontre plusieurs fois.

Lorsque j’écoute et j’observe les gens autour de moi, je les entends très régulièrement se donner des appellations de ce genre. Il y a souvent de l’amour derrière, mais je ne suis pas sûre que ce genre de vocabulaire, si vous l’utiliser pour vous, vous aidera à développer une estime et une confiance en vous sur du long terme. Pour tout vous dire, je vois plutôt ça comme du poison que chacun s’inflige quotidiennement sous forme insidieuse.

Je suis convaincue que les mots peu flatteurs sapent l’estime que l’on a de soi et entretiennent le manque de confiance et d’insécurité. En se dénigrant on s’éloigne de soi-même et on fait du mal à la personne la plus importante pour soi : nous-même. Car comment peut-on faire confiance à une personne nulle, inadéquate, bête… Et si on ne peut pas le faire avec soi-même, avec qui est-ce possible ?

Qu’est-ce que ça créé dans vos relations si vous ne pouvez pas vous faire confiance ? Comment vous présenter aux autres ? Que cherchez-vous à obtenir d’eux que vous ne pouvez pas trouver chez vous ?

La parole est créatrice

Ces petits mots d’oiseaux que vous utilisez sont des vraies bombes toxiques que vous vous infligez à vous-même. Elles baissent l’estime de vous, votre confiance en vous, et vous font douter de votre valeur au fur et à mesure que vous les utilisez. Et ça, de manière insidieuse : vous ne vous en rendez pas compte.

Savez-vous que la parole est extrêmement créatrice ? J’en parle tout au long de Merveilleusement Imparfaite. La parole est votre pouvoir créateur en action, même si vous l’ignorez. Moyennant quoi, vous créez jour après jour une réalité où vous devez redoubler d’effort pour retrouver l’estime de vous. Car en utilisant des mots dénigrants, c’est comme si vous avanciez avec des boulets aux pieds. Le jour où vous ne serez plus vigilante et que vous ne pourrez plus continuer pour diverses raisons à émettre plus de positif que le négatif généré par ces mots, ces boulets vous tireront en arrière.

Testez-vous même. Ne me croyez pas sur parole, mais testez !

Challenge : 30 jours pour arrêter de se dénigrer

Je vous invite à commencer immédiatement. À prendre conscience que, peut-être, vous êtes dure envers vous et les autres, et que vous n’utilisez pas les meilleurs mots pour vous soutenir, vous encourager et développer l’estime de vous-même.

Dès que vous vous surprenez à mal parler à votre propose, arrêtez-vous un court instant et reformulez.

Vous n’êtes pas bête parce que vous avez renversé la totalité de la cafetière sur le sol alors que vous étiez archi pressée. Non, vous êtes juste maladroite, trop pressé ou pas assez concentrée.

café renversé développement personnel merveilleusement imparfaite
Vous étiez seulement pressée ! Le fait d’avoir renversé cette tasse n’a rien à voir avec de la bêtise.

Vous n’êtes pas moche si, en vous regardant dans le miroir de la salle de bain vous voyez des bourrelets que vous trouvez disgracieux. Non, vous avez un corps avec des formes, et peut-être aimeriez-vous qu’il soit plus mince.

Vous n’êtes pas nulle parce que vous avez laissé brûler le repas. Peut-être êtes-vous distraite, occupée, pas intéressée par la cuisine. Mais vous n’êtes certainement pas nulle.

Je vous suggère de commencer pendant 30 jours d’affilée et de vous engager à ne plus utiliser de mots  négatifs à votre sujet. Faites l’essai et dites-moi dans la zone de commentaires ci-dessous quels effets cela a eu dans votre vie.

Bon challenge de 30 jours !

À tout de suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq × un =