Donnez-moi un million d’euros

 

Aujourd’hui, je vous propose un exercice absolument simple. Mais pour cela, vous allez devoir me donner un million d’euros.

Ah, je vous sens surprise, interloquée, inquiète, vous vous dites : « Mais Marie Christine, je ne les ai pas les un million d’euros ! je ne les ai pas, et même si je les avais, je n’aurais pas forcément envie de vous les donner ! »

Et je comprends parfaitement votre point de vue.

Donner ce que l’on n’a pas

Impossible de donner quelque chose que l’on ne possède pas ! Et même si vous l’aviez, vous n’êtes pas obligée de me le donner. Au niveau matériel, cette notion est évidente et facile à comprendre.

En revanche, au niveau de l’énergie donnée aux gens, de l’écoute, de la présence, de l’amour, toute cette énergie non quantifiable et non matérielle, êtes-vous sûre que vous ne donnez que ce que vous avez ? Possédez-vous ce que vous êtes en train de donner ?

Parce que donner un million d’euros quand on ne les a pas, c’est extrêmement embêtant. Les dilapider quand on les a l’est également. Beaucoup de gens ayant gagné de très grosses fortunes, au loto par exemple, les ont perdues très rapidement et se sont ensuite retrouvés complètement appauvris.

Est-ce votre cas ? Pas au niveau de l’argent, bien sûr. Mais au niveau de la présence, de l’énergie ou de l’amour que vous donnez aux autres. Êtes-vous sûre d’en avoir suffisamment ? Est-ce que vous faites ce qu’il faut pour renflouer vos caisses, pour éviter un épuisement total et vous retrouver complètement démunie ?

Réfléchissez bien à tout cela. Regardez bien comment, peut-être en ce moment même, vous donnez trop de quelque chose dont vous n’avez pas assez.

Faire le bilan

Je vous invite dès aujourd’hui à mettre en place des choses qui iront dans le sens que vous voulez. Renflouez donc vos réserves si vous les avez entamées. Demandez vous si vous ne donnez que ce que vous pouvez donner.

Où en êtes-vous par rapport à ce que vous donnez et ce que vous avez ? Êtes-vous dans l’équilibre ou dans le déséquilibre ? Donnez-vous trop ? Ou pas assez peut-être ? Gaspillez-vous votre énergie ? Vous rendez-vous compte de ce que vous donnez, même si cela vous semble facile et ne vous coûte rien en apparence ?

Faites en moi part dans les commentaires, j’aurais beaucoup de plaisir à vous lire.

À tout de suite ! Je vous souhaite le meilleur !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 − 1 =