Comment sortir du triangle infernal

Dans un précédent article, je vous parlais du triangle infernal : victime, sauveur bourreau, un ensemble de relations dysfonctionnelles. Je vous invite à découvrir ce premier article avant de passer à la lecture de ce nouveau billet, dans lequel je vous explique comment sortir du triangle infernal.

Prendre conscience pour sortir du triangle infernal

Prendre conscience que l’on est dans un triangle infernal et accueillir ce que l’on ressent est la première chose à faire. Il est évident que vous avons tous des blessures liées à notre histoire de vie et à l’histoire de notre famille. Prenez conscience que ce triangle infernal se reproduit de génération en génération, et appuie sur les blessures de chacun. Du coup, en fonction de cela, l’un est plus victime, l’autre bourreau ou sauveur. Les rôles sont différents, même au sein d’une même famille.

sortir du triangle infernal merveilleusement imparfaite
Nous avons tous des blessures liées à notre enfance et à notre famille.

Seul le sauveur peut sortir du triangle infernal

Comme tout le monde se déplace dans ce triangle, il n’est possible d’en sortir qu’en étant à la place de sauveur.

En effet, la victime a beaucoup de mal à se prendre en charge et compte beaucoup sur les autres pour agir à sa place. Elle peut se sentir complètement incapable de faire face à ce qu’elle vit, même si elle prend conscience qu’il faut que ça s’arrête.

Le bourreau, lui, n’a pas particulièrement envie que ça change. En effet, le fait de tyranniser tout le monde lui donne un certain pouvoir.

Comment sortir du triangle infernal

Si vous voulez que la situation change, prenez conscience de vos façons de fonctionner. Le simple fait de réaliser cela vous permettra de sortir du triangle infernal.

Ensuite, lorsque quelqu’un vous demande quelque chose, posez-vous ces trois questions :

  • Y-a-t-il une demande explicite et claire de la part de l’autre personne ?
  • Ai-je les moyens physiques (temps, argent, possibilité…), énergétiques et émotionnel pour répondre à cette demande ?
  • Qu’est ce que cela va m’apporter à MOI personnellement d’y répondre ?

En général, et si vous êtes dans la position de sauveur, la réponse à la première question est non. En effet, les sauveurs, en général, aident les gens, même s’ils n’ont rien demandé. Ils se créent ainsi un entourage qui ne formule pas ses demandes. Cela entretient donc le système. En sauvant les autres, le sauveur croit que, grâce à lui, le monde sera meilleur.

En fonction de vos réponses à ces trois questions, vous saurez s’il est bon pour vous d’intervenir… ou pas. Si vous devez répondre non, je vous invite à lire mon article pour apprendre à dire non, qui sera prochainement publié sur Merveilleusement Imparfaite.

La sortie du triangle infernal

Lorsque vous allez prendre conscience de votre implication dans un triangle infernal et que vous allez vous positionner différemment face aux demandes qui vous seront faites, il risque d’y avoir des moments un peu chaotiques dans vos relations. Et c’est normal.

Imaginez : vous avez vécu un certain nombre d’années d’une certaine façon. Par exemple, en disant oui à tout et à tout le monde. Et là, vous commencez à dire non. Il est évident que vos interlocuteurs risques d’être surpris.

sortir du triangle infernal surprise merveilleusement imparfaite
Vos interlocuteurs risquent d’être surpris par votre changement

Prenez conscience que ce n’est pas vous en tant que personne qui vont les faire réagir, mais votre nouvelle façon de fonctionner qu’ils ne connaissent pas. Il est possible que vous constatiez certains jeux relationnels, et que vous rencontriez, lors de l’affirmation de vous-même, un bourreau ou des victimes.

Le bourreau va vous faire culpabiliser. Il peut vous faire croire, en vous invalidant, que vous faites le mauvais choix. Il essaiera alors d’appuyer sur votre culpabilité. Mais il peut aussi vous critiquer, bouder, devenir cynique… En outre, le bourreau peut se transformer en victime pour mieux vous manipuler. Il peut alors vous supplier, vous dire combien il vous aime, qu’il vous a tout donné…

De même, les victimes que vous sauviez auparavant vont se sentir abandonnées, oubliées, maltraitées… Elles peuvent se créer de nouveaux problèmes pour que vous continuiez à les aider. Vous connaissez sûrement des gens qui ont problèmes sur problèmes et qui s’en plaignent en permanence. Dès qu’un problème est résolu, un autre surgit. Et s’il n’y a plus rien dans leur environnement qui leur cause du souci, ils se branchent sur les conflits se déroulant dans d’autres régions du monde.

Sortir du rôle de sauveur et devenir victime ou bourreau

Lorsque vous allez sortir du rôle de sauveur, il est possible que deviez affirmer haut et fort votre volonté. Et elle ne sera peut-être pas entendue au départ. Il va peut-être falloir que vous parliez fort pour vous faire entendre. Il est du coup possible que, sans vous en apercevoir, vous passiez dans le rôle du bourreau, avant de venir la victime de votre famille qui ne vous entend pas et qui ne vous écoute pas.

sortir du triangle difficulté merveilleusement imparfaite
Au début, vous aurez peut être du mal à être entendue et approuvée

Si vous êtes confrontée à cette situation, revenez aux trois questions essentielles mentionnées plus haut, et tenez bon. Appuyez-vous sur vous et vos besoins au lieu d’essayer de plaire aux autres en dépit de votre bien-être.

L’avantage de la sortie du triangle infernal

Sortir du triangle infernal permet ensuite, au fur et à mesure, de détecter lorsqu’il se met en place. Au fil du temps, vous vous apercevrez qu’il n’y a personne à sauver, et cela permet du coup de se sentir libre.

Vous pourrez être bienveillante et compatissante envers les autres, car vous ne serez plus embarquée dans ces jeux relationnels qui ne finissent pas. Vos relations prendront une saveur plus riche, et tout le monde sera satisfait de cela, surtout vous.

Je vous garantis que cela fonctionne, mais il est évident que cela ne pourra pas se faire sans changement.

Le changement peut être déstabilisant

Tout changement peut être déstabilisant, même s’il est pour le mieux.

Pensez aux travaux de peinture que vous avez fait dans votre maison. Il a fallu déplacer les meubles, enjamber les pots de peinture et le matériel. Vous avez du changer vos habitudes pendant les travaux, et votre pièce a été dans le chaos le temps que tout soit terminé. Ensuite, tout est rentré dans l’ordre. La maison était alors plus accueillante et plus agréable pour tout le monde.

Il en est de même lorsque l’on quitte des relations dysfonctionnelles pour aller vers soi-même. Mais ce sera pour le meilleur pour vous, ainsi que pour votre famille, votre entourage et votre environnement.

J’espère que ces deux articles sur le triangle infernal vous auront éclairée et aidée à le détecter. Si ce que vous vivez vous fait souffrir, faites-vous aider par un thérapeute chevronné, qui vous soutiendra dans le retour vers vous-même, et qui vous aidera à ne plus retomber dans ces fonctionnements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × 4 =